Petite salope se fait dépuceler l'anus par son prof de piano

Petite salope se fait dépuceler l’anus par son prof de piano

La jeune fille se tient devant l’immeuble en regardant vers le haut. Ses cheveux bruns tombent en cascade sur ses épaules, encadrant son visage fin et délicat. Elle porte une jupe plissée bleu pastel qui lui arrive aux genoux, assortie à un petit haut blanc et court qui dévoile légèrement son ventre. Les talons hauts qu’elle porte la font paraître plus grande qu’elle ne l’est en réalité. Elle a l’air timide et incertaine, mais malgré cela, elle se tient droite, le menton relevé, comme si elle était prête à conquérir le monde.

voir la vidéo

Vidéo porno d’une petite salope enculée par son prof de piano

Elle regarde l’immeuble d’un air admiratif, prenant note des détails de l’architecture et des fenêtres qui donnent sur la rue. Elle se demande si c’est bien ici qu’elle doit se rendre. La jeune fille n’a jamais pris de cours de piano auparavant, mais elle a été encouragée par une amie qui lui a parlé de ce professeur de piano. Elle a décidé de se lancer dans l’apprentissage de cet instrument pour tenter de devenir une artiste accomplie.

La jeune fille va chez son prof pour son cours de piano

Elle inspire profondément avant de monter les marches jusqu’à l’appartement du professeur. Elle a l’impression que tout le monde la regarde et se moque d’elle à cause de sa tenue et de son manque de confiance en elle. Mais elle est déterminée à persévérer malgré tout. Elle sonne à la porte, le cœur battant à tout rompre, et est accueillie par le professeur.

La jeune fille rêve depuis longtemps de devenir une virtuose du piano. Elle passe des heures, des jours, des semaines à pratiquer dans sa tête, à répéter les mêmes notes encore et encore jusqu’à ce qu’elles deviennent une seconde nature pour elle. Et cela malgré qu’elle n’a encore jamais posé ses mains sur un piano. Finalement, ce professeur de piano accepte de la prendre sous son aile, de la guider et de la conseiller dans sa quête de l’apprentissage basique à la perfection musicale.

Ce jour-là, elle est particulièrement nerveuse. Elle a travaillé dur toute la semaine pour cette leçon, s’efforçant de corriger chaque petite erreur et de perfectionner chaque mouvement de ses doigts en s’entrainant sur un orgue pour enfant qu’elle avait reçu en cadeau quand elle n’était qu’une gamine. Quand elle entre dans la salle de musique, elle est accueillie par le sourire chaleureux de son professeur. Il lui indique le piano, et elle s’assied, ses mains tremblantes, sur le banc en bois poli.

Emportée par la musique du piano

Le professeur lui sert une tasse de thé chaud et commence à lui expliquer les bases de la musique et du piano. La jeune fille écoute attentivement, absorbant chaque mot comme une éponge. Elle sent l’excitation monter en elle à mesure qu’elle commence à comprendre les concepts de base. Quand le professeur lui demande de poser les mains sur le clavier, elle sent tout à coup une étrange chaleur envahir son visage, puis tout le reste de son corps. Elle se sent vivante et prête à tout affronter, comme si elle était capable de conquérir le monde.

Elle ferme les yeux et inspire profondément, essayant de se calmer. Puis, lentement, elle pose ses doigts sur les touches froides du piano. Elle commence à jouer, ses doigts glissent facilement sur les notes, créant une mélodie douce et harmonieuse. Elle est tellement absorbée dans la musique qu’elle ne remarque pas les effets étranges qui commencent à se manifester en elle.

Le désir monte en elle

Au début, c’est juste une petite chaleur qui se propage de ses doigts à ses bras, puis à son corps tout entier. Mais bientôt, cette chaleur se transforme en une sensation étrange, presque électrique. Chaque note qu’elle joue semble amplifier cette sensation, et bientôt elle sent une vague de désir monter en elle.

Elle essaie de se concentrer sur la musique, de continuer à jouer, mais c’est de plus en plus difficile. Chaque note qu’elle joue semble la transporter plus loin dans un état d’excitation croissante. Elle sent son souffle devenir court et rapide, et ses joues s’empourprer. Elle ferme les yeux, essayant de se concentrer sur la musique, mais le désir est trop fort.

Finalement, elle cesse de jouer, incapable de se contrôler. Elle regarde son professeur de piano, qui a l’air surpris mais aussi un peu inquiet. Elle sent qu’elle doit lui dire quelque chose, mais elle ne peut pas parler. Tout ce qu’elle peut faire, c’est rester assise là, les mains encore posées sur le clavier, la respiration haletante.

Son professeur de piano lui caresse la main

Le professeur la regarde avec attention, et finalement, il pose doucement sa main sur la sienne. Cette simple caresse semble la calmer un peu, et elle est capable de parler enfin.

“Je suis désolée”, murmure-t-elle. “Je ne sais pas ce qui m’arrive. C’est juste… la musique. C’est comme si elle me transportait quelque part.”

Le professeur la regarde, les yeux pétillants d’excitation.

“Je sais exactement ce que tu ressens”, dit-il. “C’est ça, la magie de la musique. Elle peut nous transporter dans des endroits que nous ne pouvons même pas imaginer.”

Il l’encourage à continuer, à explorer cette magie, à laisser la musique la guider. Elle reprend donc sa place sur le banc et commence à jouer de nouveau. Cette fois-ci, elle se laisse emporter par la musique, par la vague de désir qui l’accompagne. Elle joue avec plus de passion, avec plus de force, comme si elle voulait se fondre complètement dans les notes.

Quand elle termine enfin, elle est essoufflée et tremblante, mais elle a l’impression d’avoir atteint un nouveau niveau dans sa musique, dans sa vie. Elle sait qu’elle a trouvé sa passion, et elle ne pourra jamais la laisser partir.

Le professeur de piano la regarde avec admiration et fierté.

“Tu as un don”, dit-il. “Et tu vas devenir une virtuose du piano. Je n’en ai aucun doute.”

La jeune fille est prête à tout pour percer

La jeune fille sourit, les yeux brillants d’excitation et de promesse.

“Je suis prête à tout faire pour y arriver”, dit-elle. “Je vais travailler dur, plus dur que je ne l’ai jamais fait. Et un jour, je serai la meilleure.”

Il lui répond alors en la regardant fixement dans les yeux

” Tu dis être prête à tout, j’en prend note, mais la musique c’est avant tout l’amour et si tu ne sais pas ce qu’est l’amour tu ne deviendra jamais la femme que tu veux être, je vais te guider.”

La petite salope se laisse tripoter

Il pose alors sa main sur sa cuisse et ce geste la transporte dans une explosion d’excitation. Un désir encore plus fort commence à l’envahir, accompagnée d’un flots d’images obscènes issues de ses nombreuses séances de lectures érotiques, un plaisir qu’elle s’accorde certains soirs quand elle est seule dans sa chambre. Elle se laisse tripoter pendant une ou deux minutes, dans un état de transe, se retenant de poser la main sur le sexe de son professeur, mais cela lui est de plus en plus difficile.

Les choses accélèrent, et après ses cuisses il lui caresse longuement la chatte à travers sa petite culotte, lui arrachant de petits gémissements. Puis il fait pivoter son siège pour retirer le minuscule bout de tissus qui bloque l’accès à ses trésors les plus intimes. Il lui écarte alors les jambes en grand pour constater qu’elle est incroyablement poilue de la chatte, un bonheur total pour un homme de sa génération.

Le prof de piano léche sa jeune élève

Il approche sa tête et la place entre ses cuisses et il lui frotte le clitoris avec sa langue. Sa vulve commence à être très humide, l’effet de la forte dose d’aphrodisiaque mélangée à son thé est indéniable, il pourra faire d’elle tout ce qu’il désire. La jeune fille timide n’est plus, il ne reste qu’une petite chaudasse en manque de bite, un objet de plaisir qu’il peut formater à sa guise.

Alors le professeur est pris d’un vif désir et il veut qu’elle découvre la joie d’être baisée par un homme mature, un homme pervers dopé avec un des aphrodisiaques les plus puissant au monde, qui ferait pâlir d’envie les créateurs de la petite pilule bleue, il a pris une double dose il y a une heure environ, et là il bande comme un turc qui sort de prison. De son coté, elle a besoin de se sentir salope comme les héroïnes de ses romans érotiques.

La jeune salope suce le gros sexe de son professeur

Elle n’en a plus rien à faire du piano, la seule chose qu’elle veut c’est voir son sexe, pour le caresser, le sucer et le prendre en elle. Elle sort l’engin et constate qu’il est énorme et turgescent, elle n’a jamais rien fait avec un homme mais elle se sent prête à lui offrir une gourmandise buccale. Elle commence à le caresser comme si elle était encore en train de jouer de la musique, elle trouve le bon rythme et il se mord les lèvres de plaisir.

Après cela elle ne contrôle plus rien et elle le prend en bouche, sa bouche se retrouve remplie par ce gros sexe qui lui tape au fond de la gorge, encore une fois elle se laisse emporter par une musique sensuelle dans sa tête et la magie se produit, elle le suce comme une reine. Il apprécie toutes les sensations que la jeune suceuse fait naitre en lui, elle n’est peut être pas très doué pour le piano mais c’est une virtuose de la pipe, quelle salope se dit t’il.

Il baise la jeune salope et lui dépucele l’anus

L’instant d’après il plante son gros membre dans sa chatte pleine de poils bruns, la mouille dégouline de partout et plus il la et plus elle en redemande. Il se rend bien compte qu’elle n’est pas vierge, et pour s’exciter il l’imagine en train de se dépuceler avec sa flûte, puis une courgette, et enfin un énorme concombre. Quoi qu’il en soit il ne veut pas l’imaginer avec un autre homme, elle n’est qu’à lui et personne d’autre ne peut la toucher.

Pendant la baise elle se montre insatiable et en veut encore, il sait qu’avec la dose qu’elle a pris il va falloir lui en donner s’il veut qu’elle retrouve son calme. Alors il se retire et décide de lui dépuceler l’anus. Il lui colle son gros pénis contre son petit trou et pousse un grand coup, la résistance de ce dernier lui indique qu’elle est toujours vierge, au moins de ce coté là. Mais sa virginité anale n’est à présent qu’un souvenir.

Il ramone longuement son petit trou et termine en faciale

Sans faiblir, Il ramone son petit trou pendant plus de vingt minutes, à chaque seconde il risque de lui juter tout son sperme dans l’oignon. Mais il se retient, un peu aidé par son aphrodisiaque qui a aussi vocation de retarder le plaisir. Ses effort sont alors récompensés car il constate que le plaisir anal commence enfin à monter en elle. Il est si adroit et expérimenté dans cette pratique qu’elle jouit si fort qu’elle en bave en remuant dans tous les sens.

Il lui ordonne alors de se mettre à genoux face à lui, et il crache un torrent de sperme sur son doux visage pour lui apprendre à vivre. Mes amis dites vous que si vous avez apprécié cette histoire entre une petite salope et son professeur sachez que la vidéo porno est encore plus excitante, c’est l’une des meilleure que j’ai pu voir au cours de ma longue carrière de pornophile, vous l’apprécierez j’en suis certain.

voir la vidéo
We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui nous sommes

L'adresse de notre site internet est : https://www.gros-cochon.fr.

commentaires

Lorsque les visiteurs laissent des commentaires sur le site, nous collectons les données affichées dans le formulaire de commentaires, ainsi que l'adresse IP du visiteur et la chaîne de l'agent utilisateur du navigateur pour faciliter la détection du spam. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hachage) peut être fournie au service Gravatar pour voir si vous l'utilisez. La politique de confidentialité du service Gravatar est disponible ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil est visible publiquement à côté de votre commentaire.

Médias

Si vous téléchargez des images sur le site Web, vous devez éviter de télécharger des images avec des données de localisation intégrées (EXIF GPS) incluses. Les visiteurs du site Web peuvent télécharger et extraire toutes les données de localisation des images sur le site Web.

Cookie

si vous laissez un commentaire sur notre site, vous pouvez choisir d'enregistrer votre nom, votre adresse e-mail et votre site Web dans des cookies. Ceux-ci sont pour votre commodité afin que vous n'ayez pas à remplir à nouveau vos coordonnées lorsque vous laissez un autre commentaire. Ces cookies dureront un an. Si vous visitez notre page de connexion, nous installerons un cookie temporaire pour déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Ce cookie ne contient aucune donnée personnelle et est supprimé lorsque vous fermez votre navigateur. Lors de votre connexion, nous mettrons également en place plusieurs cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos choix d'affichage à l'écran. Les cookies de connexion durent deux jours et les cookies d'options d'écran durent un an. Si vous sélectionnez "Se souvenir de moi", votre connexion persistera pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, les cookies de connexion seront supprimés. Si vous modifiez ou publiez un article, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne contient aucune donnée personnelle et indique simplement l'identifiant de publication de l'article que vous venez d'éditer. Il expire après 1 jour.

Contenu intégré d'autres sites Web

Les articles de ce site peuvent inclure du contenu intégré (par exemple des vidéos, des images, des articles, etc.). Le contenu intégré d'autres sites Web se comporte exactement de la même manière que si le visiteur avait visité l'autre site Web. Ces sites Web peuvent collecter des données vous concernant, utiliser des cookies, intégrer un suivi tiers supplémentaire et surveiller votre interaction avec ce contenu intégré, y compris le suivi de votre interaction avec le contenu intégré si vous avez un compte et êtes connecté à ce site Web.

Avec qui partageons-nous vos données

Si vous demandez une réinitialisation de mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l'e-mail de réinitialisation.

Combien de temps conservons-nous vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela nous permet de reconnaître et d'approuver automatiquement tous les commentaires de suivi au lieu de les conserver dans une file d'attente de modération. Pour les utilisateurs qui s'inscrivent sur notre site Web (le cas échéant), nous stockons également les informations personnelles qu'ils fournissent dans leur profil d'utilisateur. Tous les utilisateurs peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (sauf qu'ils ne peuvent pas changer leur nom d'utilisateur). Les administrateurs du site Web peuvent également voir et modifier ces informations.

Quels droits avez-vous sur vos données

Si vous avez un compte sur ce site, ou avez laissé des commentaires, vous pouvez demander à recevoir un fichier exporté des données personnelles que nous détenons à votre sujet, y compris toutes les données que vous nous avez fournies. Vous pouvez également nous demander d'effacer toutes les données personnelles que nous détenons à votre sujet. Cela n'inclut pas les données que nous sommes obligés de conserver à des fins administratives, juridiques ou de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés par un service de détection de spam automatisé.
Save settings
Cookies settings

Accès VIP pour voir les vidéos